Actualités du Club

  • 09 Dec. 2019 SGHBC. Chez les jeunes. Le moral est au beau fixe. Lire l'article

    SGHBC. Chez les jeunes. Le moral est au beau fixe.

    Les handballeurs et handballeuses Saint Gironnais ont encore une fois été de tout les combats ce weekend, avec des rencontres au programme aux quatre coins de la région pour les pensionnaires du club cher au président Fargues.
    Tout a commencé par le tournoi de Mazères, pour les -9 ans mixtes du club, qui ont passé une belle après midi autour du ballon, entouré de copains : au-delà du résultat, les Saint Gironnais ont montré de belles choses, pour le plus grand plaisir des coaches et des parents, le tout dans la bonne humeur et le partage !
    Les -11 ans masculins, malgré tous leurs efforts, n’ont pas pu faire douter Vallée Arize Lèze, et reviennent du Mas d’Azil avec une défaite par 13 à 7 : malgré tout, les Couserannais ont essayé et n’ont pas démérité, ils feront mieux la prochaine fois.
    Les -15 ans féminines, dans un déplacement à risque à Vallée d’Ax, n’ont pas réussi à faire la différence face à des locales déterminées : elles doivent ainsi partager les points avec leur adversaire du jour puisque les deux formations se séparent sur un match nul, 28 partout. Il faudra rebondir rapidement pour ce collectif qui à le potentiel pour faire mieux.
    Les -18 ans masculins conservent leur invincibilité, puisqu’ils ramènent de leur déplacement du coté de Saint Gaudens un nouveau succès, sur le score de 32 à 24 : les Couserannais consolident ainsi leur place de leader, qu’ils sont désormais sûr de conserver, et se préparent d’ores et déjà pour la poule haute.
    Les -18 ans féminines recevaient CIEL 31 à Buffelan : battues à l’aller, les Couserannaises voulaient prendre leur revanche, c’est désormais chose faite puisqu’elles s’imposent devant leur public 32 à 24. Une bonne nouvelle pour cet effectif qui accumule les bons résultats et semble bien parti pour vivre une belle saison.
    Enfin, la réserve féminine a vaincu le signe indien, puisqu’elle s’impose 27 à 15 à Buffelan face à Pouyastruc. Un résultat qui va regonfler le moral de toute une équipe, en panne de confiance suite à ses dernières sorties, et qui va lui donner l’envie de redoubler d’effort pour capitaliser sur ce résultat.

  • 09 Dec. 2019 SGHBC. Prénationale masculine. Blagnac n’a pas tremblé. Lire l'article

    SGHBC. Prénationale masculine. Blagnac n’a pas tremblé.

    Au terme d’un match engagé, qui à vu les deux adversaires du soir mettre beaucoup de rythme dans une partie plaisante, les Couserannais n’ont jamais réussi à reprendre Blagnac, qui s’impose donc à Buffelan (31-35).

    Ce n’était ni plus ni moins que le second de la poule qui se déplaçait à Buffelan, samedi dernier : un défi de taille donc, pour Echevarria et ses hommes, et surtout un joli test afin de permettre aux Ariégeois de s’étalonner en vue de la seconde phase.
    Si les visiteurs prennent immédiatement les commandes de la partie, les Saint Gironnais sont bien décidés à rendre coup pour coup et ne lâchent rien : le rythme de la partie s’envole, pour le plus grand plaisir des spectateurs. L’écart, sous l’impulsion de Sabour et de Dedieu, se réduit petit à petit, ce qui permet aux Couserannais de n’avoir qu’une petite unité de retard à la pause (15-16).
    Tout est alors encore possible pour les locaux, mais les visiteurs n’ont pas l’intention de perdre pied : alors que les oranges et bleus, à force d’effort, deviennent fébrile et perdent en lucidité, le BSC sent que le moment est venu et reprend son avance au score. Malgré tous les efforts de Mahel Odin et de ses gars, le score ne bougera plus, et c’est Blagnac qui sortira vainqueur de ce match haut en couleur (31-35).
    Si les Couserannais étaient déçu de ne pas avoir réussi à faire tanguer Blagnac, ce résultat prouve cependant que le SGHBC, à force de travail et de détermination, aura son mot à dire dans la lutte pour le maintien qui se profilera en Janvier.

    SGHBC 31 – 35 Blagnac SC Pour le SGHBC : Assemat, Cabanes, Dedieu, Garçon, Gaston (gardien), Marty Hugo, Michotte, Odin (capitaine), Prior, Pujol, Sabour, Scorbiac (gardien), Teyssandier.
  • 09 Dec. 2019 SGHBC. Prénationale féminine. Saint Girons avec autorité. Lire l'article

    SGHBC. Prénationale féminine. Saint Girons avec autorité.

    Dans un match capital pour l’accession en poule haute, le SGHBC a mit une mi-temps pour prendre la mesure de son adversaire avant de cadenasser la partie, et de valider son ticket pour les Playoff face à un concurrent direct, Lunel (39-27).

    Après une belle série de victoire face à des adversaires moins bien classés, que le SGHBC a franchi sans embuche, il était temps de se frotter à un autre calibre pour les filles du trio Rouaix-Milhorat-Lagarde. La venue de Lunel, défaite sur ses terres par Muret la semaine passée et donc dans l’obligation de ramener un résultat de Saint Girons pour espérer accéder à la poule haute, allait répondre aux attentes des locales.
    Malgré un départ en fanfare des Couserannaises, qui montre les crocs les premières grâce à un 3-0, les visiteuses ne se dégonflent pas et répondent à leur tour pour revenir rapidement à hauteur (6-6, 10ème).
    es deux formations ne se quittent plus, se rendant coup pour coup, et il faut attendre la vingtième minute pour voir les Ariégeoises, emmenées par une Clémence Estaque des grands soirs, prendre un petit matelas d’avance (14-12, 20ème).
    Mais Lunel ne lâche toujours pas, et le score n’évolue plus alors que tout ce petit monde rentre aux vestiaires (17-15).
    A la reprise, c’est le même scénario qui reprend sur le parquet de buffelan, mais, à force de détermination, les Couserannaises accentuent petit à petit leur avance au score (25-20, 40ème).
    Lunel réplique alors, et réduit l’avance des locales, mais ne parvient pas à recoller : le manque de rotation se fait sentir dans les rangs Héraultais. Autour du quart d’heure de jeu, sous les coups d’accélérateurs des Oranges et Noires, Lunel finit par craquer et les coéquipières de Clémence Estaque s’envolent enfin au score (31-23, 50ème).
    Le score est acquis, les Héraultaises ne reviendront plus, et le SGHBC gère la fin de match à sa main, aggravant la marque pour finir avec un écart au score conséquent (39-27).
    Les Saint Gironnaises valident ainsi leur place en playoff, et disputeront contre Muret une finale de poule samedi prochain sur son parquet de Buffelan : quoi de mieux qu’un duel au sommet, avant d’attaquer les fêtes ?

    SGHBC 39 – 27 Lunel Marsillargues Pour le SGHBC : Balagué (1 but), Bardies (5), Coudore (gardienne, 11 arrêts), Daffis (1), Dedieu (2), Durrieu (8), Estaque (cap, 8), Louis (2), Mosca (4), Provenza (2), Servat (6).
  • 05 Dec. 2019 SGHBC. L’agenda du weekend. Lire l'article

    SGHBC. L’agenda du weekend.

    C’est encore une fin de semaine chargée qui attends les différents acteurs du SGHBC : de nombreuses formations du club seront de nouveau de tous les combats.
    A commencer par les -9 ans qui se déplaceront ce dimanche pour un tournoi à Mazères, pour le plus grand bonheur des jeunes licenciés du SGHBC : quoi de mieux que de passer un après midi à jouer au ballon avec les copains et copines ? Encore une fois, le résultat passera au second plan, les enfants seront surtout attendus sur leur capacité à reproduire les comportements appris aux entrainements… et à prendre du plaisir tous ensemble.
    Les -11 ans masculins prendront la direction du Mas d’Azil, ce samedi à 14h, pour y affronter Vallée Arize Lèze. Les jeunes Ariégeois souhaiteront réaliser une belle partie, mais l’adversaire comptera bien contrecarrer les plans des visiteurs : qui sortira vainqueur de ce nouveau derby ?
    Les -15 ans féminines resteront également dans l’Ariège, puisqu’elles se déplaceront du coté des Vallées d’Ax, ce dimanche à 14h. Face à un adversaire théoriquement un ton en dessous, il n’en faudra pas moins mettre les bons ingrédients sur le terrain pour les Saint Gironnaises, sous peine de subir une belle déconvenue !
    Les -18 ans masculins voyageront également ce dimanche : ils ont rendez-vous à 14h à Saint Gaudens. Les Couserannais gardent toujours l’ambition d’être invaincus lors de cette première phase, et souhaiterons donc ramener les trois points de la victoire en Couserans, tout en préparant d’ores et déjà une seconde phase qui s’annonce corsée.
    Les -18 ans féminines recevront Ciel 31 ce dimanche à 12h à Buffelan : les jeunes pensionnaires du SGHBC souhaiteront prendre leur revanche sur un collectif qui les avait battus lors du match aller. Le décor est donc planté, et c’est un bel affrontement qui devrait attendre les spectateurs de cette rencontre !
    Enfin, la réserve féminine, qui reste sur une série de défaite, voudra stopper cette dynamique avec la réception de Pouyastruc, ce dimanche à 14h à Buffelan. Les Couserannaises auront ainsi l’opportunité de montrer l’étendue de leurs progrès, depuis le début de la saison, face à un adversaire vraisemblablement plus abordable que lors de ses dernières sorties.

  • 05 Dec. 2019 SGHBC. Prénationale masculine. Une dernière pour l’honneur. Lire l'article

    SGHBC. Prénationale masculine. Une dernière pour l’honneur.

    Alors qu’ils n’ont plus rien à jouer mathématiquement dans cette poule, les Couserannais comptent bien mettre à profit leurs derniers matches de la 1ère phase pour préparer la bataille du maintien à venir.

    Une partie de l’aventure, paradoxalement, s’est terminée lors de la victoire du coté de Palaja, samedi dernier, pour les joueurs d’Hugo Echevarria : les résultats de la poule ont effectivement condamné les Ariégeois à prendre la direction de la poule basse, et donc de la bataille du maintien qui s’annonce.
    Pour préparer ce nouveau championnat, Mahel Odin et ses gars ne comptent pas vivre les derniers matches de 2019 en roue libre : la venue de Blagnac, qui n’a cependant pas le droit à l’erreur si le BSC veut voir la poule haute, ressemble clairement à une belle épreuve de force, idéale pour préparer les joutes bien plus importantes qui auront lieu à partir de Janvier.
    Face à des banlieusards toulousains qui leur avaient posés de gros problèmes dans le secteur défensif lors du match aller, les Ariégeois seront évidemment attendus en défense. S’ils parviennent à verrouiller les intentions des visiteurs, ils bénéficieront logiquement des ballons de relances qui pourraient les amener sur un terrain bien plus favorable pour eux, et, pourquoi pas, bousculer assez leurs adversaires du soir pour les faire douter.
    Tout deviendrait alors possible, dans un gymnase Buffelan qui souhaite voir ses protégés renouer avec la victoire : dans le sillage des Sabour, Dedieu, Gaston, et autre Cabanes, le SGHBC pourrait alors continuer d’acquérir des certitudes qui pourront s’avérer utiles pour la suite des opérations qui débuteront en janvier. Et qui auront une tout autre importance.
    SGHBC (5ème) – Blagnac (2nd), samedi 07 décembre à 21h au Gymnase Buffelan.

  • 05 Dec. 2019 SGHBC. Prénationale féminine. La poule haute en jeu. Lire l'article

    SGHBC. Prénationale féminine. La poule haute en jeu.

    Les féminines du SGHBC se retrouvent à un tournant de leur saison, ce dimanche, avec la réception de Lunel : un succès leur ouvrirait les portes de la poule haute, tandis qu’une défaite ramènerait Lunel dans la course.

    C’est ce que l’on appelle un vrai match couperet : malheur à celui qui ne repartira qu’avec un point du gymnase Buffelan, ce dimanche, dans cette poule de Prénationale. L’avenir des locales, pour le coup, s’écrit dès ce weekend, même si une potentielle épreuve de rattrapage pourrait être programmée la semaine prochaine avec la réception de Muret.
    Mais les Ariégeoises s’esquiveraient bien cette épreuve, sachant qu’un succès dès ce weekend leur donnerait immédiatement un ticket pour la poule haute de Prénationale, synonyme de bataille pour la Nationale 3 au cours des 6 prochains mois.
    C’est donc avec détermination que les Oranges et Noires recevront leurs adversaires de l’Hérault, bien aidée par un capital confiance gonflé à bloc par une série de victoire qui a remit à flot le navire Couserannais.
    Cependant, il ne faudra pas sous-estimer Lunel, battu la semaine passée par Muret et qui n’aura rien à perdre lors de son voyage en Ariège : les visiteuses auront même plutôt tout à gagner sur les rives du Salat.
    A charge de Clémence Estaque et ses coéquipières de mener la charge tambour battant, pendant une heure, afin de proposer un défi physique sur grand espace qui conviendrait tout à fait aux locales. La défense sera également une clé de la partie, les Oranges et Noires devront effectivement faire preuve de solidarité et de concentration pour verrouiller l’accès à leur but.
    Alors que l’avant dernière marche de cette première phase est déjà là, et que la dernière se profile dès la semaine prochaine, il est l’heure pour ce collectif de mettre à profit tout ce qu’elle a appris pour conclure l’exercice en beauté. Et, le cas échéant, de basculer vers de nouveaux objectifs dès le mois de janvier.
    A condition de bien négocier une partie qui ne s’annonce clairement pas de plaisir…
    SGHBC (2nd) – Lunel Marsillargues (3ème), dimanche 08 décembre à 16h au Gymnase Buffelan.

  • 31 Nov. 2019 SGHBC. Prénationale masculine. Les Couserannais rebondissent à Palaja. Lire l'article

    SGHBC. Prénationale masculine. Les Couserannais rebondissent à Palaja.

    Il fallait un succès aux Ariégeois pour garder la tête hors de l’eau, c’est chose faite, avec la manière du coté de Palaja (28-34). Si l’espoir tient toujours à un fil, ce nouveau succès redonne un peu d’oxygène au SGHBC.

    Ce déplacement à Palaja revêtait une importance triple pour les Saint Gironnais : retrouver le chemin de la victoire, face à une formation qu’ils avaient déjà battu à Buffelan ; reprendre confiance en leur capacité après une reprise de championnat à la fois difficile et cruelle ; et enfin, garder un mince espoir d’entrevoir la poule haute.
    Si la dernière option s’est définitivement éloignée, les deux premières restaient d’actualité : pour y parvenir, les Saint Gironnais ont pu s’appuyer sur plusieurs éléments clés dans cette rencontre.
    En premier lieu, une entame à la hauteur, avec des visiteurs qui prennent dès le coup d’envoi les commandes de la partie (1-4, 6ème). Les hommes d’Echevarria gardent leur rythme jusqu’au milieu du premier acte, avant de coincer un peu et de voir une réaction des locaux remettre ces derniers dans la partie (8-10, 15ème).
    Mais l’inévitable Dedieu (7 réalisations) veille au grain, la machine se relance, et les Couserannais accélèrent jusqu’à la pause pour se construire un solide matelas d’avance (12-19).
    Au retour des vestiaires, c’est le statut quo au tableau d’affichage : alors que Dedieu prend la direction des tribunes, Jonah Sabour, dans un grand soir ce samedi, prend ses responsabilités et aide les siens à garder Palaja à distance (20-27, 45ème).
    Clément Gaston, peu épargné par les tireurs adverses, livre, lui aussi, une partie dont il a le secret (17 arrêts) : Palaja a beau tenter, les Couserannais acceptent le défi physique et verrouillent la fin de match, signant un succès probant pour ce déplacement à risque (28-34).
    Si ce match ne changera plus rien au destin du SGHBC dans cette première phase, au vu des résultats de la poule, il n’en demeure pas moins capital pour la préparation de la bataille du maintien qui se présente désormais à l’horizon, pour Mahel Odin et ses gars : le capital confiance est un peu regonflé après ce précieux succès.

    Palaja 28 - 34 Saint Girons Assemat, Cabanes (3 buts), Dedieu (7), Dupont, Garçon, Gaston (gardien, 17 arrêts), Michotte (4), Odin (cap, 3), Pujol (4), Sabour (13).
  • 31 Nov. 2019 SGHBC. Prénationale féminine. Le SGHBC sérieux à Saint Jean. Lire l'article

    SGHBC. Prénationale féminine. Le SGHBC sérieux à Saint Jean.

    Témoin a distance du duel entre les deux autres coleaders, le SGHBC n’a pas tremblé du coté de St jean (21-34) et continue sa route vers la poule haute. De bon augure avant une suite plus sinueuse.

    Il fallait être sérieux, rigoureux, et surtout ne rien prendre pour acquis : les Saint Gironnaises ont réuni tout ces ingrédients ce dimanche, du coté de Saint Jean, afin de ne pas se compliquer la tâche avant un « money time » du championnat qui sera bien assez complexe comme ça.
    Pour être serein, quoi de mieux qu’une bonne entame ? Les Ariégeoises, bien dans leur handball, attaquent pied au plancher et annonce immédiatement la couleur : avec un 4-0 en 5 minutes, le décor est planté.
    St jean tente mais évolue un ton en dessous de Saint Gironnaises inspirées et solidaire, à l’image d’un premier quart d’heure maîtrisé (4-12, 15ème). La base arrière visiteuse joue à sa main, et à la pause l’écart est déjà scellé tant les visiteuses dominent leur sujet (10-22).
    Au retour des vestiaires, la donne ne change pas : des Couserannaises bien regroupées autour de leur gardienne Coudore (15 arrêts) et bien organisée en défense, se projettent rapidement vers l’avant et accentuent leur avance au score (16-31, 45ème).
    Malgré une portière locale qui leur donne du fil à retordre, l’un des points noirs de la partie, les Ariégeoises conservent leur emprise sur le match malgré un petit relâchement coupable en défense. St Jean aura tout donné, mais ne pouvait pas rivaliser avec un SGHBC déterminé et appliqué ce dimanche (21-38).
    Clémence Estaque et ses coéquipières peuvent maintenant avancer avec confiance vers la fin de leur championnat, soit deux rencontres au sommet contre Lunel et Muret, à Buffelan, qui décideront des accédants à la poule haute de Prénationale.

    St Jean 21 – 38 SGHBC Balagué, Bardies (5 buts), Coudore (gardienne, 15 arrêts), Dedieu (8), Durrieu (8), Estaque (cap, 6), Louis (1), Provenza (3), Servat (7).
  • 31 Nov. 2019 SGHBC. Chez les jeunes. Les Couserannais gardent le cap. Lire l'article

    SGHBC. Chez les jeunes. Les Couserannais gardent le cap.

    Ils n’étaient pas nombreux ni nombreuses à fouler les terrains ce weekend, et ils ont connus des destins dives et variés : tous, cependant, ont fait honneur au maillot et ont porté haut les couleurs du Couserans, comme toujours.
    Les -11 ans féminines jouaient un derby contre Pamiers, ce dimanche au Gymnase Buffelan. Les jeunes Couserannaises, sérieuses et appliquées depuis le début de la saison, ont dominé les débats et s’imposent au finale 12 à 7, poursuivant ainsi leur belle série d’invisibilité !
    L’avenir s’annonce radieux pour cette formation qui semble abriter une génération prometteuse.
    Les -18 ans masculins, en voyage du coté de Muret, voulaient rester invaincus dans ce championnat. Malgré l’envie des locaux et un gros combat, les Saint gironnais ont tenu le cap et s’imposent 33 à 30, restant ainsi invaincus et se dirigeant un peu plus vers la poule haute en seconde phase !
    Enfin, la réserve féminine s’incline du coté de Soues, sur le score de 21 à 12. Cette jeune équipe doit encore s’aguerrir et progresser, tout en construisant ses relations dans un collectif souvent différent et abritant de nombreuses débutantes. L’apprentissage à la dure qui se poursuit pour cette équipe qui n’en garde pas moins l’envie et le sourire !